L’Elysée met en place une cellule riposte

C’est le buzz du jour de Thierry Guerrier sur Europe1 : la cellule riposte de l’Elysée, créée il y a de nombreuses semaines, est désormais en pleine activation, et se charge depuis hier d’envoyer quelques snipers, spécialement sélectionnés, pour attaquer tous les propos du Parti Socialiste, de manière systématique et sans relâche.

Dirigée par Olivier Biancarelli, qui sera une des clé de voûte de la prochaine campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, la cellule riposte s’appuie plus particulièrement sur cinq parlementaires, Valérie Rosso-Debord, Yves Jégo, le président du groupe Nouveau Centre à l’Assemblée nationale et un sénateur anciennement proche de Philippe de Viliers, et le ministre de l’enseignement supérieur Laurent Wauquiez. Se réunissant dorénavant tous les jours à 18h à l’Elysée, ces membres se chargent de bombarder la presse de communiqués à chaque fois qu’un socialiste prend la parole, ce qui risque peut-être d’ailleurs d’empiéter sur leur actuel travail de politicien, mais ce n’est qu’un détail.

EliDy